31 octobre 2011

L'IRéL

je suis parti quelques jours en vacances. Fini la réalité, les dépenses imprévues pour ma voiture, les impôts... Bref, me couper du monde réel quelques temps.

 

Un soir en zappant à la télévision une nuit, je suis tombé sur une émission qui parlait du phénomène des "realdolls", des poupées grandeur réel et surtout plus vraies que nature. je n'ai pas pu m'empecher de regarder cette émission jusqu'au bout.

 

Le plus intrigant ce sont les réactions des gens. Les pocesseurs des ces poupées explique que vu leurs difficultées sociales et d'intégration dans ce monde, ils se créent le leur, leur monde virtuel à eux. Ils ont leur femme parfaites avec eux et se construisent leur petit monde.

Je ne rapporterais pas ici leur explications sur leurs rapports sexuelles avec leur poupées... Déjà que se farcir du latex c'est pas terrible mais imaginer se faire sucer par un gros tas de latex ressemblant à Pamela Anderson époque Picasso... 

 

Mais pour le reste en y réfléchissant bien, je trouve l'idée assez absurde voir complètement stupide (je parle ici de se créer un univers et non pas des rapports sexuels bien entendu). Pourquoi les gens font cela? Leur vie n'est pas assez à leur goût? leur vie est si pourri que ca pour finir avec leur bite dans du latex? (désolé pour celle la il fallait que je la fasse)

 

D'autre catégories personnes font cela aussi: Le gens qui lisent des livres, ils font pareil, ils sont assis, la tete ailleurs, plongé dans leur livre à vivre des aventures, à voir des mondes extraordinaires, rencontrer des gens et des personnages complexes et intrigant. Les gens qui regarde la télévision aussi, planté devant comme des glands, a regarder des films d'aventures, d'espionnage, Question pour un champion (rayer la mention inutile).

 

Tout cela pour dire que je ne comprend pas ses gens qui fuient la réalité... 

Sur ce, je vais écraser ma cigarette, finir d'un seul trait mon verre de Jameson, vérifier le chargeur de mon Berreta 92 et rejoindre Olga. Oui une jeune prostitué d'origine Russe qui est recherchée par la mafia moscovite car elle détiendrait des informations sur le gouvernement. Je dois lui faire traverser la manche pour rejoindre des amis à moi du MI6... 

 

L'imaginaire n'est pas un refuge, mais une extension de la réalité.

 

Posté par mathieu91390 à 15:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur L'IRéL

    Qu'est ce que la réalité?

    Posté par Domino, 01 novembre 2011 à 12:43 | | Répondre
  • Les livres subliment le réel (du moins les bons), et servent, à mon sens, à rendre les hommes meilleurs en les touchant. Pareil pour les films (les bons, encore). En ouvrant un livre, en regardant un film, tu sais que tu te coupes de la "réalité présente" pendant un peu de temps, et que tu y reviendras après; mais cette fiction peut t'ouvrir à d'autres réalités.

    Là, ce dont tu parles n'a rien de comparable, c'est vivre au quotidien avec la croyance que l'autre (ici, c'est une poupée)n'est ici que pour assouvir tes besoin, où tu veux et quand tu veux.

    Ces hommes sont, je pense, gravement atteints.
    Ce qu'il y a de beau dans l'amour, ce n'est pas la soumission parfaite à l'autre c'est justement s'y ajuster...

    Posséder une poupée gonflable par flemme de la branlette, c'est une chose, à la rigueur pourquoi pas, ça ne me choque pas tant que ça, ne possédant pas de pénis je ne sais pas lequel des deux est le plus agréable; en revanche que la dite poupée devienne consciemment le remplacement d'une vraie femme, LA est toute la gravité... "j'ai peur de nouer des liens, ma poupée devient ainsi ma nouvelle femme le problème est réglé et je peux me vider" sans déconner, nous marchons sur la tête...

    Posté par Chupee, 07 novembre 2011 à 12:21 | | Répondre
Nouveau commentaire